logo

Qui suis-je ?

Coach d’écriture. Écrivain de théâtre, de nouvelle, de poésie. Scénariste.

J’écris maintenant depuis 25 ans. L’écriture est une passion depuis mes 17 ans et avec ferveur, c’est devenu aujourd’hui un travail de tous les jours. J’ai commencé à écrire de façon autodidacte pendant de nombreuses années jusqu’à l’édition de mes livres et les représentations de mes pièces. Ensuite, une fois l’expérience acquise, j’ai souhaité aller me confronter à des enseignements professionnels de l’écriture pour prendre du recul, me positionner, entre ce que j’avais appris à faire d’instinct et ce que j’avais compris par l’enseignement de la dramaturgie et les différentes techniques d’écriture. C’est la raison pour laquelle en 2009, j’ai fait l’école du scénario en Avignon (Imca) et en 2010/2011, j’ai suivi une formation diplômante à l’Université de Provence à Marseille pour devenir animateur d’ateliers d’écriture (DU).

Aujourd’hui, je pratique donc l’écriture en ayant une vision à la fois théorique, artistique et singulière (adaptée et personnalisée en fonction du sujet, de la forme, et du public auquel l'œuvre est destinée). C’est également grâce à cette approche plurielle que je suis aussi sollicité pour répondre à des commandes d’écritures classiques ou pluridisciplinaires .

Lionel Parrini

Mon site d’auteur : www.lionelparrini.com

Comment devient-on Coach en écriture ?

En arpentant les lieux multiples pour faire connaître mon travail d’auteur et en animant de nombreuses sessions d’écriture auprès d’un public large (enfants, adolescents,adultes), je me suis rendu compte que le désir d’écrire une histoire était très prégnant chez de nombreux adultes et que le choix de venir en atelier d’écriture était souvent un moyen d’assouvir ce désir (pas toujours verbalisé). Mais prendre plaisir à écrire un texte en atelier, ce n’est toujours pas écrire son livre...

J’ai donc développé depuis 2017 un accompagnement personnalisé – le coaching d’écriture – pour permettre à quiconque ayant un projet d’écriture de se donner les moyens de le réaliser. Mon objectif devient alors de permettre l'écriture d'un texte dont la personne sera fière et qui lui ressemblera. Un texte de qualité, structuré. Ce texte peut être un roman, un recueil de nouvelles ou de poèmes, voire un livre où dessins et textes se marient. Chaque projet doit trouver son dispositif narratif, sa forme, sa singularité et je suis là pour permettre à l’écrivant de procéder par étape, par méthodologie, afin de lui permettre de finaliser son texte. Cette collaboration implique naturellement d’apprendre à se connaître dans une confiance réciproque, ce qui est essentiel. Je deviendrai alors un partenaire qui saura s’effacer pour que votre œuvre puisse prendre la force de toute votre sensibilité dans les règles de l’art.

Pourquoi le coaching d'écriture ?

Pourquoi (ou quand) me solliciter en tant que Coach d’écriture?

Tout dépend du cas de figure :

#
Premier cas

Les avis partagés

Vous avez déjà écrit un livre ou simplement un texte et vous l’avez fait lire à vos proches qui vous ont fait des retours positifs, ou les avis sont plutôt partagés et certaines critiques vous laissent même songeurs... Serait-ce de la jalousie ? Quel créateur ne s’est jamais posé cette question ? Je vous propose alors une lecture « Consultation ». Je fais une analyse synthétique de votre texte en détaillant ses points forts, ses possibles axes d’amélioration, sa singularité, son potentiel et je vous en fais un retour en privé dans mon bureau (ou en visio-conférence).
A l’issue de cet entretien d’une heure, vous repartez avec un avis objectif, argumenté, constructif où la bienveillance et le professionnalisme sont au rendez-vous.

Deuxième cas

Ça cloche

Vous avez écrit un livre ou un texte mais vous savez pertinemment que quelque chose ne fonctionne pas, que « ça cloche » sans que vous soyez en mesure d’identifier l’origine du « trouble ». Vous avez conscience que votre texte est malade mais sans savoir ce qui l'empêchera de captiver le lecteur.

Il s'agira alors d'une lecture « Diagnostic ». Je vous proposerai d'analyser précisément les « conflits ou troubles » susceptibles d'affaiblir vos écrits. Là encore, je vous ferai un retour dans mon bureau (ou en visio-conférence), avec transmission par écrit du diagnostic.

#

Deux possibilités s’offriront alors à vous :

L’option « auto-correction »

Sachant désormais où se trouvent vos faiblesses (forme / point de vue / conflit de sujets / déséquilibre de traitement entre l’histoire principale et les histoires secondaires / dramaturgie poussive, bancale ou absente / dispositif narratif flou / narratologie mal exploitée etc... ), vous repartirez en sachant exactement ce que vous allez devoir retravailler. La façon de vous y prendre restera de votre ressort et notre collaboration s’arrêtera là.

L’option « coaching Script Doctoring »

Je vous accompagnerai pour remettre sur pied votre texte en intervenant en tant que Script Doctor : j’établirai un plan d’action pour apporter les pistes correctives dont aurait besoin votre œuvre pour fonctionner mais – et c’est très important bien sûr ! - sans trahir vos intentions de départ.
L’enjeu ne sera pas uniquement de vous permettre d’avoir un texte structuré et « fonctionnel » mais surtout de vous permettre d’être le premier à l’aimer, à avoir envie de le défendre ! Bref, dans cette option, j’accompagnerai le soin que vous portez à votre texte selon un plan d’actions correctives que je concocterai spécifiquement pour votre œuvre (« sur-mesure »)
Avant d’établir ce plan d’actions, je vous poserai également des questions essentielles, intimes, sur le texte. Vous vous rendrez compte combien se « délivrer » des tourments créatifs inhérents à son œuvre « défait les nœuds » qui empêchent une histoire de décoller. Bien structurer un texte, c’est bien souvent savoir faire des choix quant à ce que l'on désire produire, or c'est parfois en écrivant que l'on prend conscience de ce que l'on veut vraiment dire ; la cohérence d’ensemble n’est pas toujours immédiatement au rendez-vous. Le questionnement technique, dramatique et thématique (TDT) auquel je vous soumettrai vous obligera à prendre position et, surtout, vous permettra de mieux identifier le sujet de votre livre (un sujet peut en cacher un autre…). Le plan d’action deviendra alors évident et votre histoire beaucoup plus fluide… Vous saurez comment réécrire, étape après étape. Et je resterai votre accompagnateur pendant ces interventions « chirurgicales ». Car chaque texte « malade » a ses raisons...

Troisième cas : Vous n’avez encore rien écrit. Reportez vous à la rubrique " Mon approche "

Mon approche

Une histoire dans le ventre doit trouver le moyen de sortir pour donner des ailes à son créateur. Parfois tout est là. Mais la peur de s’égarer est trop forte et le courage est gelé. Je vous redonnerai confiance en vous. Je crois au potentiel de chacun. Et votre texte naîtra.

#

Vous avez envie d’écrire, vous avez des milliers d’idées, vous savez ce que vous voulez mais voilà, au lieu que toutes ces informations déclenchent l’acte d’écrire, participent à l’élan pour la construction de votre histoire, c’est l’inverse qui se produit : le blocage, la feuille blanche. Dans ce cas, je pourrai vous proposer d’être celui qui vous guidera, étape après étape, dans l'écriture de votre histoire. Il s'agit là du travail le plus complet que je peux proposer ; il permet à l’auteur de bien identifier, après chaque séance, ses objectifs. Dans cette approche, la première étape est l’écriture de la structure narrative. La seconde est le développement de l’histoire dans le respect de cette structure et d’un équilibre entre histoires principales et secondaires. La troisième est la finalisation du travail sur la base d'une vue d’ensemble (fond et forme). Retravailler le texte en tant que « sculpture narrative », c’est le moment crucial où les petits détails font les grandes différences, où la mise en relief se fait tout en finesse et où, au final, l’histoire ne laisse pas un goût d’inachevé.

Et si vous n'aimez pas écrire à partir d’un plan mais préférez plutôt voyager via la plume ?

Je crois en l’inspiration mais je sais aussi qu’elle contient un risque, celui de se perdre. Je serai avec vous pour que cela n’arrive pas. Une inspiration bénéfique est une inspiration qui (se) construit.

Il y aura toujours un débat épineux sur la question des méthodes. Certains écrivains célèbres comme Haruki Murakami reconnaissent écrire sans plan, mais soyons honnêtes, si vous lisez cette page, c’est que vous avez surtout besoin d’une structure pour commencer à écrire. Je n’ai pas une méthode toute prête, je m’adapte au profil de l'écrivant, à sa sensibilité, à ses références. En revanche, je m’inspire bien entendu de la dramaturgie au sens large pour établir le fil conducteur de l'œuvre. Et c’est aussi grâce cette approche-là que je peux affirmer que la question du style ne se posera pas mais s’imposera… C’est le choix du fond qui produira la forme. On n’écrit pas pour que ce soit joli, on écrit parce que ne pas l’écrire, c’est insupportable…

#

Et si vous n’aimez pas les structures classiques ?

Si vous aimez aussi les histoires qui ne ressemblent à aucune autre, soyez les bienvenus ! Je suis aussi un passionné des histoires construites sous le joli nom de l’anti-structure. Ce n’est pas de l’anarchie, c’est juste apprendre à être libre au point de créer une structure propre ne s’inspirant d’aucune structure classique et que vous allez créer de toute pièce pour mettre au monde votre système narratif. Celui-ci ne répondra qu’à vos propres règles. J’ai écrit de nombreuses pièces de cette façon. Choisir ses règles, ses contraintes, c’est être libre mais pour s’affranchir des règles classiques, encore faut-il les connaître sinon il ne s’agirait pas de transgressions « conscientisées » ! Et ce serait bien dommage... le plaisir aurait pu être encore plus grand ! Mais la vraie question qu'il faut se poser est la suivante : quelle est la structure la mieux adaptée à mon histoire ?

Il est important de comprendre que j’interviens par étapes et par objectif.

Notre premier rendez-vous sera le plus important car il va me permettre de vous poser de nombreuses questions, de prendre connaissance de votre projet, de prendre conscience de votre motivation, de votre savoir-faire, de votre vue d’ensemble sur ce projet et du sujet qui vous travaille. C’est après cette première rencontre que je pourrai faire une estimation des besoins pour vous donner une idée du nombre de séances en fonction de votre objectif.

Par exemple, un premier travail de trois séances de 1h30 en plus de la première rencontre vous permettra de réaliser votre première trame narrative. Je dis « première » car je sais par expérience que la structure se modifie tout au long de l'écriture et qu'il est parfois nécessaire de faire des réajustements. D’où le choix du mot « trame » car ce n'est que lorsque le plan est suffisamment clair que l'on peut parler de structure narrative.

Si vous êtes dans l’optique d’écrire un roman et que vous n’avez pas encore écrit une seule page, notre objectif numéro un ne sera pas d’écrire le livre mais d’établir le plan structuré qui vous permettra d’écrire votre premier chapitre, tout en sachant néanmoins quelle sera votre fin (ou votre idée de la fin...). Mon rôle sera de vous rendre autonome et c’est pour cette raison que je fonctionne par étape. Certaines personnes, une fois le plan en poche, ne reviennent plus : elles se sentent libres d’écrire jusqu’à la fin. Je ne les retrouve que quelques mois plus tard pour une lecture consultation / diagnostic ou chirurgicale ( voir rubrique pourquoi le coaching) !

La trame sera schématique dans un premier temps, puis davantage détaillée au fil des étapes. En trois à cinq séances, vous aurez pris connaissance de votre structure.
Attention : c’est vous qui écrivez ! Je laisse donc toujours deux à trois semaines entre les séances pour permettre de réaliser les travaux à faire pour atteindre les objectifs. Au début, cette collaboration vous paraîtra sans doute bien pointue et chronophage, mais vous vous apercevrez très vite que cela vous permettra par la suite d’écrire votre histoire beaucoup plus facilement, dans un réel plaisir, et en sachant exactement où vous allez. Le temps investi au départ est du temps gagné par la suite.

Est-ce que mon livre sera publié ?

Mon rôle est de vous permettre de réussir à écrire une histoire dont vous serez fier(e) et qui vous ressemblera. Libre à vous de la proposer aux maisons d’édition. Le coaching littéraire – que je propose aux personnes qui ont l'ambition d’être éditées ou qui le sont déjà – doit selon moi reposer sur trois valeurs : (1) la valeur sentimentale et personnelle du projet (la satisfaction d’avoir écrit cette histoire), (2) la valeur universelle (la satisfaction d’avoir écrit une histoire qui intéresse un public) et (3) la valeur littéraire (la satisfaction d’avoir écrit un texte qui plaît et dont le style est apprécié).

Ce curseur, c’est vous qui le placez, il dépend de votre ambition. Ce que je peux dire par expérience, pour avoir été édité à plusieurs reprises par des maisons d’édition différentes, c'est que le monde éditorial a ses contraintes et pas toujours les moyens de faire la promotion du livre (exception faite des grands éditeurs, et il ne faut pas en faire l’impasse si vous croyez en votre projet). Qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? D’être lu ou d’être reconnu comme écrivain ? Dans le premier cas, l’auto-édition peut être une très bonne solution (même les écrivains édités en font parfois le choix pour ne pas avoir à négocier avec leur parti-pris artistique et pour récolter le bénéfice de leur distribution). Dans le second cas, il faut vous armer de patience, être pugnace et apprendre l’humilité : un éditeur est aussi un partenaire et puisqu’il est celui qui va investir dans votre livre, ses exigences peuvent se jouer sur plusieurs tableaux. Il faut savoir l’écouter et lui faire confiance, au prix parfois d’une grosse amertume : faire le deuil de certains passages que vous aimiez énormément mais qui ne sont pas « vendeurs ». Je peux vous accompagner dans ces deux cas de figures, mais seulement si nous avons travaillé ensemble en amont (car c’est en connaissant votre œuvre que je peux avec vous réfléchir à la meilleure stratégie pour positionner votre livre, le promouvoir).

Avez-vous déjà fait publier un texte dont vous avez été le coach ?

Parallèlement à mon travail d’auteur et de coach en écriture, j'ai une maison d’édition associative. Il peut m’arriver - et c’est ce qui s’est produit avec Renée Malaud qui m’avait sollicité pour du coaching - d’être totalement sous le charme du travail et de l’écriture réalisée. Dans ce cas, c’est moi qui ai directement proposé à Renée de publier son livre via la structure « LA PETITE BARQUE DES ARTISTES ». Mais, bien évidemment, ce n’est pas systématique. Je le lui ai proposé pour deux raisons : son écriture m’avait touché et elle correspondait à ce que j’aime défendre, à savoir le travail émanant de personnes ayant fait des choix de vie incroyables et pour lesquelles l'écriture, pendant des années, a joué plusieurs rôles, celui de confident, de thérapeute et de guide. L’écriture en tant que voyage initiatique. La collection s’appelle « Itinérance » .